Quasiment 6 mois plus tard voici enfin l’article sur le déroulé de l’épreuve du CAP Couture Métiers de la mode – vêtements flou !

{Merci à toutes celles qui me l’ont réclamé, cela m’a forcé à finir de l’écrire …enfin !!!! Je réponds à toutes vos questions à la fin de l’article !}

Vous vous posez des questions sur cet examen, vous stressez car vous allez le passer … bref lisez d’abord mon premier article sur les révisions !

{Je m’excuse d’avance pour mes photos d’une qualité très médiocre … mon téléphone n’est pas très moderne !!!}

  1. PSE : Prévention , santé , environnement : l’épreuve était dans un lycée de ma ville {salon de Provence } en pleine matinée {pile pendant l’école des enfants !}.                               Quel sentiment bizarre de se retrouver derrière un bureau plus de 10 ans après mon lycée !!!! Le sentiment d’être vieille, très vieille …                                                                      L’épreuve était assez simple, il faut vraiment apprendre par coeur les annales des années précédentes {j’ai acheté un livre sur ces annales au Leclerc pour 15€ il me semble !}, chose que je n’avais pas fait à la lettre, et clairement cela m’a pénalisée ! Je suis sortie mitigée car je n’ai pas su répondre à tout à 100%. Trop bête j’aurai pu gagner plus de points facilement si j’avais un peu plus travaillé ces annales !
  2. EP1 : Préparation, mise en œuvre, arts appliqués : L’épreuve qui donne le ton !                                                                                                                                               Effectivement c’est précisément cette épreuve qui est déterminante pour la suite : elle aborde un sujet précis et c’est ce sujet que vous aurez à coudre 2 jours plus tard !!!                     Et surtout c’est le premier jour dans la grande salle de couture qui fait rêver !                                                                                                                                                                                       J’ai passé cette épreuve et la suivante à Marseille, dans le lycée professionnel de la Calade. Déjà, rien qu’en rentrant dans le hall du bâtiment ça donne envie d’y rester : sont exposées les réalisations des élèves qui sont bien sûr magnifiques !!                                                                                                                                                                                             Voici le descriptif de l’épreuve {sur le site d’Eduscol}
  • Exploiter les documents de référence :

– expliquer les différents moyens utilisés par les créateurs pour customiser les vestes : Génial ! une veste, j’en ai cousu plusieurs ça me va ! Par contre le « jeu » des photos pour différencier les customisations des créateurs avec des photos mal imprimées en noir et blanc j’ai trouvé ça moyen !

 

– observer la planche tendance et mettre au point une représentation graphique du dos de la veste sur le thème floral en s’inspirant des illustrations. Nous avions du papier calque fourni, n’étant pas très douée en dessin j’ai décalqué des motifs pour créer des motifs floraux sur le dos de la veste ! Je n’ai pas le descriptif du corrigé de l’épreuve donc impossible de savoir si cela a plu !

  • Participer à la construction des éléments du modèle :

– transformer le dos de base T40, afin d’obtenir les éléments dos de la veste AGATHE ;

– ajouter les valeurs de couture sur les différents éléments ;

– indiquer les repères de nomenclature et les indications nécessaires à la coupe du produit. Ces 3 transformations étaient plutôt faciles à réaliser mais longues !

  • Collecter les données de la demande :

– expliquer et identifier un moyen de finition ;

– sélectionner le matériel utilisé pour la veste AGATHE ;

– donner l’origine et le code d’entretien du lin. Aie aie gros trou noir ça craint totalement !!!

Je suis sortie de l’épreuve confiante et mitigée, cette épreuve étant un vendredi et l’épreuve suivante étant le lundi juste après, j’ai profité du week-end pour réviser les poches Paysannes et le reste ! C’est là ou le groupe Facebook CAP MMVF 2019 m’a été d’une grande aide : une fille a même trouvé un patron de couture quasiment similaire à la veste de l’épreuve, j’ai coupé le patron mais pas eu le temps de l’assembler… C’est prévu au programme quand j’aurai un peu de temps {la fille qui rêve ^^}.

Je me suis également aidée de mes livres Esmod qui sont une mine d’or !!!!
3.EP2 – Mise en oeuvre de la fabrication de tout ou partie d’un vêtement 2018l’épreuve qui fait le plus peur mais c’est l’épreuve technique tant attendue !!!!

Premier Jour : 8H d’épreuves, avec une pause d’une heure pour le déjeuner {repas à apporter}. Pendant cette pause, le papotage est bien sûr autorisé entre nous ! {pratique si vous êtes coincée à une étape !}. Pendant l’épreuve vous avez le droit de boire et manger des gâteaux/bonbons, etc. {éviter le chocolat pour ne pas laisser de traces gourmandes sur vos tissus !}.

Sans surprise nous avons eu la Veste AGATHE à coudre ! Ouf c’est du lin à coudre et kaki : le choix de la matière me stressait beaucoup car au mois de juin à Marseille il fait très chaud, les traces de transpiration ne sont pas prévues au programme ^^.

C’est précisément lors de cette épreuve que mon stage avec Christine Charles (des Rêves à Soie) chez Artesane m’a été d’un grand secours !!!! Si vous avez la possibilité d’y participer, FONCEZ !!!!

-LIRE attentivement tout le sujet et y déceler les erreurs {il y en a chaque année c’est bien pénible mais ainsi !!!} et décrypter la gamme de montage : les dessins sont très différents des patrons de couture que vous pouvez trouver dans le commerce, il faut donc les apprendre avant, rien de très sorcier !

– Découper le patron

– Repasser son tissu et le placer dans le droit fil

– Epingler le patron sur le tissu en respectant le droit fil {il faut appeler une examinatrice pour qu’elle puisse nous évaluer au fur et à mesure }, faire de même avec les doublure et thermocollant.

– Prendre en main sa piqueuse plate et mesurer au millimètre près les points {les piqueuses sont déjà enfilées avec le bon fil }. J’ai utilisé mes chutes de tissu pour m’entrainer !                     C’est une machine rapide mais franchement rien de compliqué par rapport à nos machines familiales, mais surtout son utilisation est très intuitive : pédale pour piquer {et donc s’arrêter } et surtout une genouillère pour relever le pied de biche et couper le fil {cette option est un vrai bonheur  !!!!}.

                                                                                                                               Je n’avais pas pu utiliser de piqueuse plate avant l’examen et bien franchement tout c’est bien passé, no stress !!!! Cette machine est vraiment agréable, en rentrant j’ai eu envie de balancer ma machine à coudre familiale qui est pourtant très bien, c’est dire !!!

– Commencer à coudre en suivant les instructions à la LETTRE. Oui, pas d’improvisation, ça peut vous coûter cher et vous faire perdre un temps précieux {vive le découd vite ou les ciseaux très fins };

Normalement au bout de la première journée vous n’aurez cousu que quelques heures, c’est NORMAL : les premières étapes prennent beaucoup de temps !

– Dans les premières étapes de montage il y avait les fameuses poches paysannes, j’ai pour ma part choisi de ne les coudre que le lendemain matin afin d’étudier les étapes au calme le premier soir pour être sûre de ne pas me foirer ! En effet plusieurs élèves ont essuyé des échecs avec ces poches {poches montées à l’envers : trou dans le mauvais sens etc } donc j’ai opté pour l’option No stress !

Deuxième jour : comme le précédent, 8h d’épreuve avec une pause déjeuner au milieu !

– Pour ma part j’ai attaqué directement mes poches paysannes que j’avais en tête : j’ai refais une fausse poche dans une chute de tissu pour être sûre, et zou c’était parti, j’étais très fière de moi, mes poches étaient vraiment parfaites au millimètre près !

– Il faut effectivement coudre au millimètre près durant l’épreuve donc avant chaque couture ayez le réflexe de vérifier et revérifier ce qui est demandé dans les instructions {pas pareil partout !}

– Pour la surjeteuse rien de nouveau par rapport à une machine familiale, sauf la vitesse donc attention aux angles ou arrondis !

– Le fer à repasser est un pur bonheur : une machine professionnelle ça change tout forcément !!!

– Attention au temps, pour ma part je n’ai pas eu le temps de finir de coudre ma veste : me restait l’ourlet des manches ainsi que le biais intérieur de la doublure à coudre à la main mais les examinatrices nous ont mis à l’aise : tant que la veste est quasiment finie ça passe !

– point NOIR qui m’a le plus posé de problème et stressée, ce fut les manches : il y avait un gros embut et dans la cohue des dernières minutes je sais qu’elles n’ont pas été montées parfaitement !

– au moment de finir, vous avez à remplir une fiche de conformité pour vous auto-évaluer, ce n’est pas difficile à remplir mais important de le faire !{C = Conforme, NC=Non Conforme.}

– autre étape importante avant de finir votre projet : coudre sur le dos et à la machine la fiche d’anonymat afin de différencier votre veste des autres !

  

Vos questions :

  • Faut-il faire un stage ? En candidat libre normalement non, mais contactez votre académie pour être sure !
  • Combien de jours d’examen ? Les épreuves sont donc étalées sur 4 jours mais dans certaines académies c’était visiblement sur 5 !
  • Que faut-il apporter comme matériel ? Je compte écrire un autre article avec le matériel à apporter car cet article est déjà bien long !!!
  • Faut-il coudre tous les jours pour s’entrainer ? Non pas obligatoirement mais mieux vaut coudre très régulièrement et plusieurs heures par semaine pour ne pas perdre la main.
  • Les fournitures sont-elles fournies ? Oui le tissu, la doublure, le thermocollant et les fils sont fournis !
  • Faut-il partager sa machine ? Non nous avons une piqueuse plate par personne, nous avions une surjeteuse pour 10 et 2 postes de repassage + un autre au moment du rush de fin dans une autre salle !

BRAVO vous avez réussi à me lire jusqu’ici, cet article m’a demandé plusieurs heures d’écriture, j’espère qu’il vous aidera et vous permettra de passer cet examen sereinement !!!! A très bientôt !

Me suivre sur Instagram.

Me suivre sur Facebook.

Me suivre sur Pinterest .

Pour s’abonner à la newsletter du blog, en haut à droite 😉
 
{Attention, vous devez confirmer en cliquant sur un lien qui va arriver par mail dans la foulée!
Le mail peut aussi arriver dans les spams}